Trois petits tours pour un cadavre

, par  Didie, MiKaël Navarro , popularité : 63%

Novembre 2070 :

Les docks du Rove
  • 10 novembre 2070 à 00h04, en plein milieu de la nuit, je (Irshma) suis appelée par un certain Mario Soprano, un fixer Marseillais servant d’intermédiaire à un Johnson. Mario Soprano
    Celui-ci nous propose un contrat. Il nous fixe donc un rendez-vous dans un bar sécurisé, au Clapier (dans le quartier de la Plaine à Marseille) que moi et mes coéquipier connaissons bien.
  • Nous nous retrouvons ainsi tous ensemble (Theseus, Lais, Speed Ghost et Weasel) avec Soprano. Un troll plutôt classe qui a de l’assurance. Tous ce que je n’aime pas chez un troll...
    Il nous accueille dans un des clapiers du bar (désarmés, nous sommes vulnérables).
    Lors de cet échange nous apprenons qu’un meurtre a été commis. Un vieil ork, d’identité inconnue a été tué.
  • Notre mission est d’en apprendre plus sur cette ork, notamment sur les circonstances de sa mort, ses dernières activités, et enfin de s’assurer que son corps soit bien incinéré.
    Soprano fini par nous donner une photo et les coordonnées du lieu où l’on pourra trouver le corps de l’ork.
    Les fin mots de la discussion : rapidité et discrétion (ce qui n’est pas vraiment le fort de Theseus ! Ça va être laborieux).
    Nous négocions un peu le prix (2500 € au lieu des 2000 de départ) et nous partons en direction de l’hôpital de la Timone…

Un tour à l’hosto.

  • 10 novembre 2070 à 00h44, arrivée devant l’hôpital public, nous devons trouver une solution pour y entrer…
  • Toute l’équipe rentre par l’accueil, à part Weasel qui fait le tour pour trouver un accès extérieur.
    Speed Ghost et Lias arrivent tant bien que mal à soudoyer une infirmière pour se faire conduire à la morgue.
    Le reste de l’équipe se fait passer pour des ambulanciers assurant le transport des corps jusqu’à la crémation.
    Les gardes y croient, nous recueillons toutes les informations sur le corps dans son dossier médical : un corps en très mauvais état, de nombreuses plaies dont une au couteau (plus récente), des mycoses Pityriasis versicolore (communes des zones irradiées, 5 Sv), de vieux yeux cybernétique (datant probablement des années 2020) et un tatouage de fleur de lys "honneur et fidélité".
  • Ensuite nous nous en allons…
  • En parallèle nous décidons de faire analyser le corps par un médecin légiste pour s’assurer que nous n’avions rien ratés lors de l’autopsie de l’hôpital (on trouve cela suspect et on se demande pourquoi il faut absolument s’assurer que le corps soit incinéré).

Un tour sur les docks

  • 10 novembre à 1h30, nous partons à la recherche d’indice sur le lieu du crime.
    Nous interrogeons de nombreuses personnes et nous essayons de trouver des informations par le biais de nos contact.
    Grâce à cela et aux caméras de surveillance que nous avons piratés, nous démasquons le meurtrier.
    Nous arrivons aussi à soutirer des informations au propriétaire du bar à proximité du lieu de crime ("Le Dézingue") : le meurtrier identifié sur les caméras habite dans les quartiers Nord de Marseille. Il s’appel Cécilien Soto.
  • 10 novembre 7h14, en arrivant à son domicile nous constatons que la personne que l’on cherchait, Cécilien Soto, a été attaqué et enlevée !
    Sur les lieux, sa copine Mirela et son beau-frère sont présents.
    Étant sur la défensive, Théseus leurs fait peur avec sa tronçonneuse mono-filament et sa manie de rentrer dans le tas. J’essaye de tout rattraper avec mes pouvoirs divins. Heureusement, les forces qui dominent le monde sont de mon côté aujourd’hui.
    En gagnant leur confiance, je réussis à comprendre où il l’on emmené et pourquoi :
    endetté, Minglov du Vory russe, l’a enlevé pour en faire un exemple.
  • Pas de temps à perdre, plus on fini vite notre travail plus vite on aura notre argent.
    Nous partons donc pour leur planque présumée, un hangar à bateaux…

Un tour avec les russes

Le Volgodonsk
  • 10 novembre à 8h37, en en début de journée, le hangar grouille de monde. Il faut trouver une solution… ?
    Nous finissons par élaborer un plan dans lequel nous obligerons les ouvriers à fuir le bâtiment à l’aide de fumigènes afin de les neutraliser un par un en toute discrétion.
    Ainsi, Lais, les drones de Weasel, et mon esprit loup pourront aller délivrer monsieur Soto en toute discrétion.
  • Nous réussissons avec brio, Soto est en très mauvais état mais un petit sort de soin fera l’affaire. Il nous apprend alors qu’Alexandre Léoni, l’ork, venait de Nancy et rentrait à Aubagne.
  • 10 novembre à 9h15, nous rendons compte (en moins de 10h) de tout ce que nous savons au fixer et touchons notre récompense.